Bilan écriture : 2015

Il y a peu de chance que j’écrive énormément dans les jours qui viennent, donc autant faire le bilan maintenant histoire de ne pas le zapper contrairement à l’année dernière !

WP_20151130_15_57_29_Pro

Joyeuses Fêtes, au passage !

Bon, autant le dire tout de suite : 2015 aura été une année plutôt pauvre en écriture, en grosse partie parce que riche en plein d’autres choses. Ce n’est pas si mal, après tout, il faut bien me faire à l’idée que j’écris par phases, et c’est comme ça.

J’ai commencé quelques projets par-ci par-là, une romance contemporaine au printemps, un texte avec des zombies en été. Autant de choses que je pourrai éventuellement reprendre quand le temps et l’inspiration me reviendront, d’autant plus que j’ai eu la sagesse d’esprit d’écrire mon esquisse de plan quelque part.

Sans aucune surprise, le plus gros mois aura été novembre. Bonne nouvelle, déjà : j’ai gagné le NaNo ! Et ma novella dont je pensais qu’elle se finirait après 30-35K aura finalement atteint les 38 000 mots ! Bon, évidemment, il faudra retravailler tout ça, pour l’instant je ne peux même pas envisager d’ouvrir le fichier, mais je m’y remettrai un jour, que ça prenne des mois ou des années.

J’ai terminé le défi en reprenant le roman entamé l’année dernière à la même période. Je ne l’ai toujours pas fini, mais au moins j’ai avancé de 12K, ce qui est toujours bon à prendre, et il ne me reste pas grand chose. Je bouclerai sans doute ça lors de ma prochaine phase d’inspiration !

bithewaystats

L’autre victoire de 2015, ça aura été de reprendre et retravailler mon plus gros roman (90 000 mots, ça en jette !). Je suis loin d’avoir terminé, mais j’ai fait le gros du travail de fond. Ne reste plus qu’à repasser sur la forme en rechangeant un ou deux trucs par-ci par-là, puis une ou deux bétas, puis une dernière lecture, avant d’entrer dans la danse des soumissions de manuscrit. Je ne sais pas combien de temps tout ça me prendra, mais c’est toujours bien d’en être arrivée là.

J’ignore ce que me réservera 2016. Enfin, non, pas tout à fait, mais côté écriture. Est-ce que j’aurai beaucoup d’inspiration ? Combien de textes est-ce que je bouclerai ? Quelles nouvelles idées me sauteront dessus ? Réussirai-je à revenir sur d’autres romans pour les retravailler enfin ?

Je ne m’inquiète pas trop, néanmoins. Quel que soit mon rythme, je sais que je vais vers l’avant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s