Lectures d’été

J’ai quelques jours de retard pour ce bilan, la faute à une semaine bien chargée.

En fin de compte, je n’aurai pas lu autant que prévu cet été. J’ai néanmoins continué de grignoter mon retard sur le Goodreads Challenge : de 31, il est passé à 26 livres (et sera sans doute à 25 ce soir). Du 1er juillet au 30 septembre, pas moins d’une quarantaine de textes auront été dévorés : c’est quand même pas mal !

Côté SFFF (hors romance)

18401393Tiens, pour changer, on va commencer par les littératures de l’imaginaire. Et par un coup de coeur: The Martian (« Seul sur Mars »), d’Andy Weir. Oui oui, comme le film avec Matt Damon qui vient de sortir et que je n’ai pas encore vu (sans doute après-demain). Comme l’indique le titre, on y suit les tribulations d’un astronaute qui se retrouve abandonné sur Mars suite à un accident. Le hic: personne ne sait qu’il n’est vivant. L’autre hic: la prochaine mission n’arrive pas avant 4 ans. Il va donc lui falloir trouver un moyen de survivre jusque là…

J’ai adoré le style, en particulier la voix du héros, qui rend des choses en apparence très compliquées plutôt simples à comprendre. Et c’est très drôle, aussi. Bon, le roman n’est pas parfait non plus, mais personnellement, j’ai adoré.


25754676

J’annonçais dans le précédent post de ce genre le retour des Foulards Rouges. Pour l’instant, je reste assez mitigée sur cette saison 2. Si certains épisodes me plaisent énormément (notamment le dernier en date), je suis un peu plus partagée sur d’autres. Ne pas être plus fan que ça du couple principal, ça n’aide pas non plus : ils ne me dérangent pas, et j’aime leur développement, mais ça ne me fait pas autant vibrer que d’autres choses dans la série. Les scènes d’action sont toujours très cool, en revanche, et j’aime qu’on découvre une autre facette de l’univers.

Cécile Duquenne a également publié La Tour, il y a quelques mois, une opération fort réussie. Personnellement, j’ai bien aimé, en particulier le début (les premières pages sont géniales !) mais j’ai un peu décroché par la suite même si l’intrigue demeure intéressante.

24613812En revanche (décidément, j’en ai lu, du Cécile Duquenne, ces derniers mois), je suis complètement convaincue par Le Dernier des Néphilim, un autre coup de coeur ! Dans ce troisième tome des Nécrophiles Anonymes, on suit la géniale Gabrielle, néphilim, et son frère Abraham. J’ai énor-mé-ment accroché à la première et à sa voix très vivante – l’histoire est racontée de son point de vue – au point que je n’ai même pas été frustrée de l’absence relative des personnages principaux « réguliers ». Je suis fan. Très, très fan. Et j’ai hâte de découvrir le tome 4 !


Passons d’une grande auteure française à un grand auteur irlandais : Derek Landy ! Eh bien ça y est, je me suis décidée à terminer les Skulduggery PleasantThe Dying of the light ne pouvait pas rester éternellement sur mes étagères. Une fin sublime pour une série géniale. Rien n’est oublié, tout le monde y trouve son compte… même le lecteur, bien qu’on ait très envie que ça ne se termine jamais.

23253921Et à peine étais-je remise de mes émotions que Derek Landy dédicaçait le premier tome de sa nouvelle série près de chez moi. J’ai donc eu l’occasion de le rencontrer ! Et de découvrir la série en question, Demon Road.

C’est très différent des Skulduggery Pleasant, malgré des thèmes et des personnages aux caractères similaires. L’humour reste présent, le style aussi : on n’est pas dépaysé. Derek Landy confirme également qu’il écrit très bien les adolescentes (dans tous leurs complexes et leurs complexités), j’ai apprécié. Amber, l’héroïne qui se découvre un secret de famille un peu, hum, embêtant, est très attachante. Le tout formerait une très chouette série, qui ferait penser à Supernatural (les premières saisons). Je lirai la suite avec grand plaisir.


1042542Depuis le temps qu’on me conseille les Abhorsen, série de fantasy de Garth Nix, il fallait bien que je m’y mette. Eh bien, bonne surprise : j’ai beaucoup, beaucoup aimé le premier tome, Sabriel. L’univers est trèèèèès intéressant, notamment la manière dont la magie fonctionne. L’héroïne éponyme est nécromancienne, un art rendu ici absolument fascinant (avec l’utilisation de clochettes qui symbolisent différentes choses, notamment). L’histoire m’a également bien plue, de même que les personnages. Il faut que je me mette à la suite, Lirael, qui m’attend bien gentiment dans la bibliothèque… mais j’ai une ou deux autres choses que je voudrais lire avant.


24072283Pour terminer dans la SFFF, je reviens aux francophones, et à une série dont j’avais adoré le premier tome : Sainte Marie des Ombres. J’ai profité d’une promo de Bragelonne/Milady pour me procurer le deuxime, L’Enfant des Ténèbres, et la qualité est toujours au rendez-vous ! J’aime vraiment beaucoup ce genre de styles, ce genre de voix : vivantes, et, surtout, mordantes. Ce deuxième tome fait un peu « pause », « entre-deux », préparation d’un troisième explosif, mais il tient très bien la route en lui-même malgré tout.


Côté Romance

24948779J’ai découvert Angéla Morelli il y a quelques temps, et j’ai beaucoup aimé ses histoires, tout à fait charmantes. C’est mignon, c’est frais, ça casse pas trois pattes à un canard mais ça tombe bien, c’est ce que je cherchais.

Je n’ai pas été déçue avec L’homme idéal (en mieux), lu en un après-midi, sourire aux lèvres tout du long. Bref, j’en lirai d’autres avec plaisir…

9782280340175… et je l’ai fait, d’ailleurs, grâce au recueil Nouvelles Do Brasil, gagné lors d’un concours organisé par Valéry K. Baran. Huit nouvelles très différentes malgré leur thème commun, la plupart dévorées dans la piscine tant qu’à faire (ne sous-estimez jamais ma capacité à lire dans des endroits improbables) (vive les matelas flottants).

On va croire que je suis biaisée, mais la nouvelle de Valéry, l’histoire d’une photographe et de son modèle, un jeune et beau danseur, fut justement ma préférée – ça s’appelle Un Corps qui danse et je le recommande très chaudement. En deuxième position : Libres, de Julien Tubiana, un auteur jamais lu auparavant. Une très belle histoire sous forme de voyage initiatique, où un personnage fait partager son amour de la lecture. Magnifique. Et mon top 3 se termine donc avec le texte d’Angela Morelli, La Vallée des Amazones, qui part d’un fait divers sur un village « envahi » après qu’un article ait révélé qu’il était peuplé essentiellement de femmes. Encore une fois, c’est très mignon, et ça se lit très bien.

D’autres nouvelles m’ont moins passionnée, mais je reste sur un avis plutôt positif. Le recueil est bien construit, les différences de genres surprennent (je ne m’attendais qu’à de la romance) mais ça s’équilibre en fin de compte. Oh, et il y a une nouvelle de F/F sympa, Crash et Crush, de Sylvie Géroux ! C’est tellement rare, le F/F, que je suis toujours contente d’en voir !


12046629Puisqu’on en est à parler de F/F : suite à un article de The Mary Sue (en anglais), j’ai commandé Rulebreaker, de Cathy Pegau, un thriller dans un univers de SF. Bon, arrivée là, c’était pas inoubliable, mais je ne regrette pas mon achat. J’ai eu un peu de mal avec le rythme, surtout sur le plan de la romance qui aurait pu être développée plus lentement, et mise à part le couple principal et un ou deux autres les persos n’étaient pas super intéressants.

L’univers était sympa en revanche, et il s’agit du premier tome d’une série (le suivant est encore de la F/F, le troisième non il me semble). Je ne suis pas sûre de prendre les autres, peut-être.

(Au passage, si vous avez des recommendations en F/F, notamment si c’est de la SFFF, je prends !)


9642390On passe à une série qui m’avait été recommandée il y a loooongtemps, et que j’ai littéralement dévorée, un livre à la suite, surtout à partir du deuxième : Le Protectorat de l’Ombrelle, de Gail Carriger. Il me manque encore le dernier, mais ça ne devrait pas durer.

La série, écrite d’une manière géniale et très drôle (ou alors la traduction est vraiment excellente), suit Mlle Alexia Tarabotti, jeune femme célibataire et sans âme. Nous sommes dans l’Angleterre victorienne, à un ou deux détails près : entre autres, vampires, loups-garous et fantômes sont monnaie courante et aident même au fonctionnement du pays. Et en parlant de loups-garous, Alexia est très attirée par Lord Maccon, même s’ils n’arrivent absolument pas à s’entendre.

J’ai a-do-ré. Déjà, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi investie dans un couple fictionnel, et pourtant, je lis beaucoup de romance. Je n’avais qu’une hâte : qu’Alexia et Lord Maccon se mettent ensemble ! L’intrigue des différents tomes demeure toujours très bien menée, on sent que l’auteure sait ce qu’elle fait et a tout préparé depuis le début. Les personnages sont tous très attachants, et leurs relations en tous genres fort réjouissantes.

Je n’ai qu’un regret : ne pas m’y être mise plus tôt !


26177828Toujours dans l’humour, mais avec un univers très différent : Le Choix de la chimère, dont j’avais lu une première version lors du concours de nouvelles Laska de 2014.

L’écriture de Fanny André me plaît bien, chose que j’ai pu confirmer avec le premier épisode de sa série Premier rôle. Elle maîtrise bien l’humour et, dans le cas du Choix de la chimère, les unviers complètement déjantés. Ses romances sont également sympa, on se prend d’intérêt pour ses personnages et on ne peut que souhaiter qu’ils trouvent le bonheur ensemble.

J’en lirai sans doute d’autres !


22889006Et je termine cette section avec du M/M : Zero at the Bone (Protection Rapprochée), de Jane Seville. J’ai été assez impressionnée par la manière dont l’intrigue était construite : l’auteure prend son temps pour la poser et pour développer les sentiments entre ses personnages. Je ne m’y attendais pas, et c’est très appréciable, surtout vu la situation de départ : l’un des héros est un tueur à gages, le second est sa mission. En revanche, vers la fin, j’ai trouvé que les choses se traînaient un peu et auraient pu être accélérées.

Si vous aimez le M/M et ce genre d’histoires, néanmoins, je recommande celle-là, très bien maîtrisée !


Côté comics

Pas grand chose mais des choses BIEN !

  • 22554204Ms. Marvel, vol. 3: Crushed : pas aussi génial que le volume précédent (difficile à faire de toute manière), mais ça reste quand même assez génial. Difficile de dire ce que j’aime le plus : Kamala elle-même (avec ses inquiétudes, ses problèmes, pas toujours d’ordre « inhumain », les solutions qu’elle trouve), ou ses interactions avec les autres personnages Marvel, ou l’intrigue en elle-même… rien n’est à jeter.
  • Hawkeye vs. Deadpool : trois de mes persos préférés dans une même histoire, yay ! Et le titre est trompeur, il s’agirait plus de « HawkeyeS AND Deadpool », double yay ! Je me suis bien éclatée, surtout qu’ils gardent la version Matt Fraction de dude!Hawkeye.
  • Et le GROS coup de coeur (oui, il y en a eu beaucoup ces derniers mois, et je ne vais pas m’en plaindre) : Lumberjanes, vol. 1: Beware the Kitten Holy. J’étais déjà fan de Noelle Stevenson, ayant adoré son webcomic, Nimona, mais là… là, c’est un autre niveau. On suit les aventures de cinq jeunes filles dans une espèce de camp scout, où le surnaturel ne tarde pas à pointer le bout de son nez. Et c’est super fun ! Et les filles sont toutes géniales, chacune à leur manière ! Et l’intrigue se dévoile progressivement et on en veut plus ! Seul bémol : je m’attendais à ce que Noelle Stevenson ait dessiné elle-même les illustrations (à la manière de la couverture), et ce n’est pas le cas, du coup, j’ai eu un peu de mal à m’y faire (même si ça reste très chouette, visuellement). Si vous avez des jeunes ados dans votre entourage, je vous le conseille !

Autres

78129J’ai tenté Killing Floor, le premier Jack Reacher de Lee Child. Je ne savais rien de Jack Reacher, ne connaissant que le nom, et je me souvenais vaguement d’une bande-annonce avec Tom Cruise. C’est bien mené, avec une intrigue policière solide, mais ça ne m’a pas donné envie d’en lire plus. Un peu trop lourd pour moi, et je regrette qu’on perde la première personne au deuxième tome (d’après ce que j’ai pu en voir, grâce à un extrait à la fin du premier). Je ne dirais pas que j’ai été déçue, vu que je ne savais pas à quoi m’attendre, mais j’ai déjà trop de séries à suivre pour me contenter d’une première impression un peu moyenne, malgré les qualités du livre.

Dans un touuuuuuut autre genre, j’ai enfin pu me procurer Petite Source, livre pour enfant écrit par Anne Cheynet et illustré par ma copine Biscuit. Et c’est super ! Très mignon, avec une histoire qui tient très bien en elle-même mais peut aussi servir de prétexte à l’apprentissage du cycle de l’eau. Les dessins sont bien entendu adorables. Jusqu’à présent, tous les enfants auxquels je l’ai lu sont devenus fans ! Et il a fallu que je le relise. Plusieurs fois.

Hélas, le livre est en rupture de stock, mais on peut toujours espérer qu’il reviendra un jour !

petite-source

Et voilà qui conclut ce bilan. J’ai parlé essentiellement des lectures qui m’ont marquée en bien, d’où le côté peut-être un peu répétitif de cet article. Disons que d’une part il n’y a pas eu beaucoup de déceptions, et d’autre part je n’avais pas forcément envie de m’étaler dessus à moins d’avoir quelque chose de constructif à en dire. Et puis il y a des livres dont je n’ai pas parlé mais qui m’ont plu quand même,  notamment des suites de séries déjà mentionnées (dont les In Death, que je continue de lire régulièrement – j’en suis au treizième).

Le bilan « lectures d’automne » sera fait en 2016, mais d’ici-là je ferai sans doute, comme chaque année, un ou deux posts de recs sur mes lectures pour 2015.

Mais, si tout se passe bien, j’aurai également des choses à dire dans les mois qui viennent… 😀

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s