Nanowrimo 2015

Pas de surprise : cette année encore, je participe au NaNoWriMo (vous savez, ce défi qui consiste à écrire 50 000 mots sur le mois de novembre… suivez le tag pour voir où j’en ai déjà parlé).

En revanche, autant prévenir tout de suite : je doute très fortement d’être capable de battre mon record de l’année précédente (70K et des broutilles). Ne serait-ce que parce que mon texte sera très différent.

  • Déjà, il s’agit d’une romance contemporaine. C’est donc la première fois en 9 (!) participations que mon récit ne comportera aucun élément surnaturel. Pas de description de monstres, de créatures, pas de lois de l’univers ou de la magie à établir, donc pas mal de mots en moins.
  • Ensuite, et là aussi c’est une première pour ce challenge : un point de vue interne unique (à la troisième personne). Bon, j’avoue, je me réserve quand même le droit d’en ajouter un deuxième si vraiment je galère trop, parce que le but c’est d’écrire, pas de stresser devant une page blanche.

Cela signifie quand même que mes outils habituels pour faire avancer le compteur et me débrider l’imagination (les personnages/points de vues multiples, la narration non-linéaire, le surnaturel à décrire et à faire vivre) ne me seront d’aucune utilité cette fois-ci.

Mais ça ne veut pas dire que je serai complètement dépourvue non plus.

Ne serait-ce que parce que mon texte est différent de mes Nanos habituels pour une autre raison : c’est une suite ! Enfin, plus exactement, je reprends les personnages d’une novella, en me concentrant plus particulièrement sur l’un d’entre eux… l’une d’entre elles, même. Du coup, j’ai déjà moins à faire côté préparation, vu que je connais mes protagonistes.

Enfin, je ne compte pas atteindre les 50K avec cette histoire (mais si je le fais, tant mieux). Je vise plutôt les 30K, et les 20 suivants seront consacrés à une autre : au hasard, le texte entamé en Tourraine il y a quelques mois. Ou un autre projet, en fonction de mon inspiration.

Voilà pour novembre. Me reste encore à préparer ma playlist, le fichier de statistiques. Pas de Scrivener cette année : pour les histoires pas trop complexes, je m’en tiens à OpenOffice. Déjà, j’ai relu le premier tome de ma série, en notant tout ce qui concernait Sinead, sur qui j’écrirai donc, ainsi que tout ce qui pourrait m’être utile.

Pour être tout à fait honnête, j’ai un peu de mal à réaliser que le Nano est déjà là. En même temps, comme chaque année, j’ai vraiment hâte de commencer… et de finir, si possible avec (au moins) un premier jet entier dans le disque dur !

Une photo des falaises de Moher, dans le Burren. J’y enverrai peut-être mes protagonistes…

Publicités

Lectures d’été

J’ai quelques jours de retard pour ce bilan, la faute à une semaine bien chargée.

En fin de compte, je n’aurai pas lu autant que prévu cet été. J’ai néanmoins continué de grignoter mon retard sur le Goodreads Challenge : de 31, il est passé à 26 livres (et sera sans doute à 25 ce soir). Du 1er juillet au 30 septembre, pas moins d’une quarantaine de textes auront été dévorés : c’est quand même pas mal !

Lire la suite