Ray’s Day

Aujourd’hui, c’est le Ray’s day : une journée où, en hommage à l’écrivain Ray Bradbury, on partage sa passion des livres.

Cette année encore, je n’ai pas de nouvelle à proposer moi-même – je ne me suis pas rappelée de la date assez tôt pour avoir le temps d’en faire quoi que ce soit. J’ai bien quelques vieux textes, mais il faudrait que je les dépoussière un peu… pour l’année prochaine, peut-être ?

En revanche, vous pouvez aller voir sur la page Facebook de l’événement, où plusieurs auteur-e-s ont posté des histoires à découvrir gratuitement. Je n’en ai encore lu aucune (je suis un peu surbookée ces temps-ci) mais j’ai bien hâte de le faire !

Et pour finir, j’ai pensé vous compiler une petite liste de textes sympas et, toujours, gratuits ! Sauf mention contraire, ils devraient être trouvables sur n’importe quelle plateforme numérique. Vous pouvez aussi consulter mon article sur les outils qu’on trouve gratuitement pour faciliter la lecture (et où on retrouve pas mal des textes mentionnés ci-dessous, d’ailleurs).

Classiques

  • Les hauts de Hurlevent, Emily Brontë – un de mes romans préférés, tombé dans le domaine public, ce qui signifie que vous pouvez trouver des ebooks gratuits un peu partout.
  • Les Fleurs du Mal, Charles Baudelaire – un de mes recueils de poésie préférés, avec…
  • Les Chimères, Gérard de Nerval ❤

Premiers épisodes de séries

  • Lady Bang and the Jack (Les Foulards Rouges), Cécile Duquenne, Snark (Bragelonne) – j’en ai déjà parlé à plusieurs reprises ici, mais ça le vaut bien !
  • La Brigade des Loups, épisode 1, Lilian Peschet, E-courts (Voy’el) – même chose ^w^
  • Passeurs d’ombre, épisode 1, Anne Rossi, Numériklivres – histoire de conclure la liste des « j’en ai déjà parlé, mangez-en ».
  • Ensemble – Layla, épisode 1, Anne Rossi, HQN – de la romance sur fond de groupes de musiques… ce qui me rappelle qu’il faudrait que je me procure l’intégrale, d’ailleurs.

Nouvelles

  • Amère, Jo Ann Von Haff, L’ivre Book – une histoire très courte, qui brosse un portrait très intéressant.
  • Une promesse d’espoir, Suzanne Roy, éditions Laska –  romance gratuite sur le site de l’éditeur.

Bonne lecture !

Vacances en Touraine

Billet écrit sur OpenOffice, de ma chambre chez ma grand-mère, pas loin de Tours. Eh oui, je suis en France jusqu’à mi-août ! Et je profite bien du beau temps. Un peu trop beau, même : les deux premiers jours, à plus de trente degrés, ont été rudes. Au programme : repos, lecture et jeux de société !

Il n’y a pas Internet ici, donc il faudra faire un copier-coller plus tard, mais les mots avaient envie de sortir. Ils sortent assez bien, les mots, aujourd’hui.

Ce matin, j’ai entamé un nouveau texte, absolument pas prévu au programme. De fait, c’est le premier projet original que j’entame cette année ! L’idée date d’il y a quelques années, je l’avais d’ailleurs oubliée entre temps. En fait, à la base, je n’avais même jamais pensé la coucher réellement sur papier… mais ça m’est revenu (la relecture de vieilles choses aidant), ça m’a trotté dans la tête pendant quelques semaines et puis, ce matin, juste comme ça, les mots ont commencé à s’enchaîner dans ma tête. Comme je sais reconnaître une occasion en or quand j’en vois une, je les ai laissés s’enchaîner le temps de terminer le petit-déj’, puis j’ai allumé l’ordinateur, et ça n’a pas tardé à faire 900 mots. Ce soir, j’en totalisais presque 2000. Tout ça en une journée ! Ça ne m’était pas arrivé depuis… eh bien, depuis le NaNo de l’année dernière, tiens.

Je ne sais pas combien de temps ça va durer, mais j’essaye d’en profiter. J’ai un mini-plan avec les quelques idées qui me sont venues sur un post-it (pas un vrai, ceux de Windows), et je compte avancer un peu demain, et peut-être même lundi dans le train pour retourner sur Paris (on est samedi soir, là). J’essaye surtout de ne PAS penser aux recherches qu’il faudrait que je fasse (et puisque je peux au moins vous dire que c’est de l’historique, enfin, plus ou moins, il va y en avoir), histoire que ça ne me bloque pas l’inspiration. Je laisse tout ça pour plus tard, là, c’est le moment d’écrire. J’aurais pu attendre jusqu’au NaNo, mais j’ai encore deux idées entre lesquelles je balance pour ça, et puis, la muse est venue, alors bon…

Voilà, un peu de nouvelles, donc, et des nouvelles d’écriture, en prime ! Et sinon ça va bien. J’aime beaucoup passer du temps en Tourraine, et avec ma grand-mère. Pour une fois que je peux rester plus de trois jours, c’est très chouette.

Bien entendu, le grand absent depuis trois ans (déjà!) c’est mon grand-père, qui me manque terriblement. Mais vraiment, vraiment terriblement. Un an ou deux de plus, et il se serait procuré une liseuse en voyant la mienne (ou une autre), et on se serait échangé des « zibouks » (je suis sûre que c’est comme ça qu’il l’aurait dit). Il aurait trouvé les miens géniaux, parce que tout ce que produisent ses petites-filles ne peut être que génial – il aurait sans doute préféré le deuxième, qui rentre tout à fait dans le genre de choses qu’il aimait lire. Mon grand-père lisait beaucoup (vraiment beaucoup).

Trêve de nostalgie, c’est à mon tour d’aller lire. J’ai terminé quatre textes en autant de jours (une nouvelle et trois romans), et je compte continuer sur cette lancée. Je ne sais pas ce que je vais entamer avant de dormir, d’ailleurs…

Bon été à vous ! (en espérant qu’il fasse beau, mais pas trop chaud, là où vous êtes)

Photo qui date, et pas qu'un peu. Je ne me souviens malheureusement plus de quel château il s'agit.

Photo qui date, et pas qu’un peu. Je ne me souviens malheureusement plus de quel château il s’agit.


Finalement, mon lundi ayant été assez chargé (avec quelques imprévus… je redécouvre les joies des transports en commun sur Paris: génial quand tout marche, horrible quand ça ne marche pas!), je ne poste ce billet qu’aujourd’hui.

Et donc depuis samedi j’ai avancé un peu plus dans mon texte, même si je ne suis toujours pas tout à fait sûre d’où ça va me mener. J’ai aussi terminé un ou deux autres livres – mais maintenant que j’ai de nouveau accès à Internet, mon rythme de lecture risque d’en pâtir. Bah, on verra bien.

Bonne semaine tout le monde !