Lectures du printemps

… ainsi que quelques nouvelles, pour commencer.

Mon CampNano d’avril n’aura pas été très fructueux. J’ai commencé une petite nouvelle toute mignonne de romance contemporaine, mais je n’en suis pas venue à bout, accaparée par le boulot. Elle restera sagement sur l’ordinateur jusqu’à ce que je me décide à y revenir.

De fait, ces derniers mois, je me suis concentrée exclusivement sur le retravail. Après tout, j’ai une bonne dizaine de textes, dont plus de la moitié sont des romans, à revoir, si je veux tenter de les publier un jour… alors j’ai (enfin !) bouclé les corrections du NaNo de 2007, pour (enfin !) l’envoyer à quelques maisons d’éditions. Et en juin, je me suis mise à retravailler mon CampNano de 2013, soit le texte le plus long que j’aie jamais écrit (90 000 mots !). J’ai terminé la première relecture/planification hier, et si j’ai le temps après cet article je commencerai à bosser sur un chapitre ou deux. Par chance, côté fond, il n’y a pas grand chose à faire, et les modifications portent surtout sur la fin !

Mais revenons-en aux lectures. Entre le 30 mars et le 30 juin, j’ai dévoré 23 livres, soit trois de plus que de janvier à mars. Hélas, ce n’était pas assez pour rattraper mon Challenge Goordears, et j’ai désormais 31 ouvrages de retard si je veux arriver aux 150 dans l’année… mais je ne m’inquiète pas trop. Après tout, depuis que je suis en vacances, j’ai beaucoup plus de temps (et d’énergie !) pour la lecture.

Côté romance et chick-lit

25371234Paru en avril, le premier épisode de Par le sang, de Florence Cochet, a attiré mon attention. J’avais beaucoup aimé la nouvelle d’origine, lauréate du concours des éditions Laska : j’ai retrouvé avec plaisir son univers fascinant (on y suit les tribulations de Shandra, qui possède une épée aux pouvoirs déroutants).

Hélas, je m’attendais à ce que le texte soit un peu plus étoffé avant cette parution. Là, ça fait surtout prologue.

J’attends la suite avec impatience pour me faire un avis définitif. En tout cas, j’aime bien l’écriture.


NouvelleVie_petitToujours chez Laska, Une Nouvelle vie, troisième volume du Prix du Pardon, m’a bien plus convaincue ! Il s’agit cette fois-ci d’une romance historique, qui peut se lire indépendamment des deux autres épisodes (mais comme je les ai beaucoup aimés, en particulier Passion et Conséquences, je ne peux que les recommander !). On y suit Vivian, qui cherche à refaire sa vie en France après avoir été chasse d’Angleterre. Lors du voyage, elle fait la rencontre de Pierre de Crécy, mais elle se rend à Paris, et lui vit dans le Bordelais…

Une lecture très agréable, à l’instar des autres volumes. Les personnages sont très bien travaillés, et très émouvants, surtout Vivian (et pourtant, les lecteurs de Passion et Conséquences pourraient partir avec un mauvais a priori). Les rebondissements (même si frustrants par moments) s’enchaînent bien, même si j’ai quelque réserves sur un ou deux points de la fin – mais peut-être est-ce moi qui ai mal suivi.

En quelques mots : un très joli roman !


EHQN_ENKOUTAN_EBK_1COUV_COUV.inddt puisque j’en suis à parler de romance historique, difficile d’oublier Indomptables passions, qui regroupe les cinq premiers épisodes d’une série d’Anne Rossi, Les Enkoutan. Chaque histoire peut se lire indépendamment, bien que quelques événements et personnages s’y recoupent. Toutes sont intéressantes, même si certains personnages m’ont plus touchée que d’autres.

Comme souvent avec Anne Rossi, ça parle de pirates ! Et ça tombe bien, parce que sa passion pour ce thème se ressent vraiment dans ce qu’elle écrit. Il y a pas mal d’action, mais les sentiments sont également très bien gérés, et on s’attache particulièrement aux cinq héroïnes. J’en reprendrai volontiers !

24977168Oh et en parlant d’Anne Rossi : le premier épisode de la troisième saison des Passeurs d’Ombre, Coeur de Cristal, est toujours gratuit sur les plateformes numériques. Cette fois-ci, l’ambiance est plutôt steampunk, et on y suit deux personnages, une lithomécanicienne (le monde fonctionne grâce à des cristaux) et une espèce d’androïde au coeur de cristal, justement. Je n’ai lu que le premier épisode pour l’instant, j’attends la sortie de l’intégrale, mais ça m’a bien plu !


238125Une autre auteure que je lis beaucoup : J.D. Robb, alias Nora Roberts. J’ai continué à avancer dans les In Death, sa série de romantic suspense dans une ambiance SF. J’aime toujours autant le lieutenant Eve Dallas, détective au caractère bien trempé, et sa romance avec le milliardaire Roarke demeure touchante. De fait, plus j’en lis, plus je tombe amoureuse de cette gallerie de personnages, autant principaux que secondaires.

Les deux tomes que j’ai lus, Holiday in death et Conspiracy in death (7 et 8 respectivement), sont sans doute mes préférés de la série jusqu’à présent. Le premier concerne une série de meurtres sordides quelques temps avant Noël, qui n’est, par définition, pas la période préférée d’Eve de toute façon. Le second, très complexe et bien ficelé, voit Eve rencontrer des problèmes avec une collègue, problèmes qui ne tardent pas à se mélanger à son enquête.

En commençant cette série, je ne me doutais absolument pas que j’en lirais autant, mais plus ça va, plus je me sens bien partie pour tous les terminer…. (sachant qu’il y en à 40 à ce jour) (oui oui, quarante).


202230Et je termine avec une chick-lit qui m’a agréablement surprise. Je ne sais plus trop comment Wish Upon a Star, d’Olivia Goldsmith, a atterri dans ma liseuse – probablement lors d’une « chasse aux ebooks gratuits » sur Amazon. Quoiqu’il en soit, je l’ai commencé il y a quelques semaines, un jour où j’étais coincée à attendre quelque part et je n’avais rien d’autre à lire (d’urgent).

J’ai eu du mal à m’y mettre au début, le premier tiers a été un peu laborieux. On suit Claire, new-yorkaise un peu paumée, qui se retrouve invitée à Londres par un des patrons, sur lequel elle craque un peu beaucoup. Pour autant, ce n’est pas une romance : on se rend vite compte que Michael n’a rien d’un prince charmant, mais son attitude pousse Claire à prendre une décision qui va changer sa vie.

C’est le milieu du livre que j’ai le plus apprécié : voir cette jeune femme reconstruire sa vie brique par brique, et avec beaucoup de succès. C’était très sympa à lire.

Autrement, le roman est un peu trop long, avec des descriptions qui ne m’ont pas parue nécessaire. On sent qu’Olivia Goldsmith a envie de nous partager sa passion pour Londres, mais le résultat m’a semblé maladroit, et je me suis retrouvée à zapper de gros morceaux de textes pour en venir au vif du sujet, soit les aventures de Claire.

En résumé, un livre qui, personnellement, m’a beaucoup plu, mais dont je concède qu’il n’est pas forcément d’une grande qualité, et qui ne plaira pas à tout le monde.

Côté SFFF

20642239J’ai fini par entamer (et terminer) un autre des livres obtenus durant l’Opération 1000K de Bragelonne, à savoir Le Chevalier, de Pierre Pevel. Je n’avais jamais rien de cet auteur auparavant, mais j’ai entendu beaucoup de bien des Lames du Cardinal.

Le Chevalier m’a intéressée, mais pas passionnée, ou pas plus que cela. L’univers n’était pas particulièrement innovant, mais j’ai bien accroché à l’intrigue, même si les choses avancent plutôt lentement.

Je penses que les Lames du cardinal ont plus de chance de me plaire, aussi je n’hésiterai pas à me procurer la trilogie quand j’en aurai l’occasion.


18809484Je me suis également lancée (enfin !) dans Armageddon Outta Here, le recueil de nouvelles qui précède le dernier tome des Skulduggery Pleasant (dernier tome que je n’ai pas encore commencé) (je n’ai pas envie que cette série se termine).

Les histoires sont présentées par ordre chronologique, et s’étendent de bien avant le premier tome à après Tanith Lowe and the Maleficent Seven. Il y a un peu de tout : certaines s’étendent sur des personnages secondaires, d’autres présentent des aventures inédites du détective squelette et sa partenaire, on a quelques « scènes coupées » qui expliquent un point ou un autre de l’histoire…

Difficile de dire quel texte était mon préféré. L’une des nouvelles m’a fait penser aux Chaire de Poule que je lisais petite, et ça m’a beaucoup plu. Toutes (ou presque) m’ont bien fait rire. Il n’y en a pas une seule que je n’aie pas aimée.

En tout cas, je suis bien contente d’avoir lu ça avant d’entamer The Dying of the Light… ça m’a permis de me remémorer de grands moments de la série, et combien je suis attachée à ses personnages…


Enfin : les Foulards Rouges de Cécile Duquenne, ont repris du service ! Hiiiiiiiii !!

25754676

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette saison 2 commence très fort. Je ne peux pas en révéler plus, mais je vous enjoins, si ce n’est pas déjà fait, à découvrir la saison 1 (le premier épisode est gratuit, profitez-en !), et si vous avez aimé, lancez-vous dans la 2 (le premier épisode est gratuit aussi !).

Vivement la suite, dans quelques semaines !!


Côté comics

Je n’ai pas entamé de nouvelles séries, me contentant de continuer sur les « anciennes ».

Notamment :

23017945Captain Marvel, Vol. 2: Stay Fly, une aventure avec des chats !!! que j’ai adorée (oui oui, c’est bien Rocket Racoon des Gardiens de la Galaxie sur la couverture). (Et sinon je suis très triste que Kelly Sue DeConnick quitte la série, très, très triste)

Ms. Marvel, Vol. 2: Generation Why, que j’ai absolument a-do-ré. Cette série est incontournable, et ce n’est pas pour rien qu’elle se vend aussi bien. Je suis officiellement fan de l’auteure, G. Willow Wilson !

X-Men, Vol.4: Exogenous, une aventure dans l’espace assez sympa (d’habitude, hors Captain Marvel bien sûr, ce n’est pas ce qui me plaît le plus). J’ai apprécié qu’on passe du temps sur la backstory de Rachel Grey, un personnage que j’aime énormément. Et le prochain volume est écrit par G. Willow Wilson (voir ci-dessus), YAY !

20405467Iron Man, Vol. 5: Rings of the Mandarin, dernière aventure de Tony Stark écrite par Kieron Gillen, un autre de mes auteurs de comics préférés. Je n’avais jamais suivi les Iron Man avant, donc je ne peux pas juger par rapport aux autres arcs, mais celui-là m’a bien plu, et ce volume-ci en particulier était très bien ficelé.

Loki: Agent of ASGARD, Vol.2: I cannot tell a lie, très (trop) lié au crossover AXIS, que je n’ai pas lu, ce qui m’a empêchée de bien apprécier l’histoire – et l’aperçu que ça me donne du crossover ne me tente que moyennement. Certains passages étaient chouettes néanmoins, notamment le premier chapitre du volume, avec Doctor Doom en guest-star, et les derniers, une fois l’histoire AXIS terminée.

Et enfin, hors Marvel, Locke & Key, Vol.6: Alpha and Omega, qui clôt la série de Joe Hill et Gabriel Rodriguez. Et quelle fin magistrale ! Je l’ai trouvée absolument parfaite.

16164271

C’est glauque, c’est complexe, et on a bien du mal à lâcher le livre !


Autres

J’ai terminé Crime et Châtiment, de Dostoievski !! Enfin !! (je l’avais commencé en 2014, quand même)

J’ai vraiment peiné à en venir à bout. C’est long, il y a beaucoup de digressions, et ni l’intrigue ni les personnages ne m’intéressaient plus que cela… il y a bien un ou deux moments qui m’ont beaucoup plu, mais sinon… je crois que ce genre de classiques n’est tout simplement pas pour moi.


25048727Et on termine avec une découverte assez sympa, pas excellente en elle-même mais qui m’a donnée envie de me repencher sur les romans historiques en général : Le médecin d’Ispahan, de Noah Gordon (The Physician en VO). Le roman détaille la vie de Rob Cole, orphelin déterminé à devenir un bon médecin, quitte à se faire passer pour juif et voyager à l’autre bout du monde pour parvenir à ses fins.

J’ai bien aimé, malgré des longueurs, mais ni la « suite », ni le film adapté du premier roman ne me tentent.


Et voilà pour ce trimestre !

Au programme pour les semaines (jours ?) qui viennent : terminer The Martian, d’Andy Weir (Seul sur Mars), en papier, ainsi que Le Goût des Cendres, de Maëlig Duval, sur ma liseuse. Après ça ? The Dying of the Light, de Derek Landy, mentionné plus haut. D’ici là on devrait être le 4 juillet, et La Tour, de Cécile Duquenne, sera arrivé sur ma liseuse.

Et pour les mois qui viennent : très certainement pas mal de Foulards Rouges, et j’ai précommandé le volume 3 de Ms. Marvel, mais je ne sais plus quand il arrivera chez moi. Et j’ai toujours de quoi faire sur ma liseuse…

En-dehors de la lecture, je compte continuer mes corrections. Le CampNano de juillet ne me tente que moyennement en lui-même, mais je m’en servirai peut-être pour noter mes avancées.

Passez un bon été !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s