Sorry I’m late !

Huit jours de retard pour le bilan d’octobre, du jamais vu ! Et bien évidemment, l’explication tient en un acronyme : NaNoWriMo. Je suis assez contente de mon départ, même s’il n’était pas aussi impressionnant que d’autres années. Depuis le 1er novembre, j’écris en moyenne 1800 mots par jour, et jusqu’à présent j’ai écrit tous les jours !

Je « nanote » majoritairement de chez moi (le chat du groupe NaNo français aide beaucoup), mais j’ai réussi à participer à un « write-in » (regroupement de nanoteurs) à Galway la semaine dernière. Je devrais y retourner ce jeudi, et peut-être les suivants. J’aime beaucoup ces petites réunions, on avance bien, tous ensemble, et c’est l’occasion de retrouver des gens que je ne vois que… bah, une fois par an, en général.

Côté « satisfaction », c’est difficile à dire. Par moments je trouve que ce que j’écris n’est pas trop mal (à l’exception des phrases estampillées « (MOCHE) » qu’il me faudra nécessairement réécrire, mais que je laisse de côté pour l’instant histoire d’avancer)… mais il y a bien évidemment des fois où j’ai envie de laisser tomber parce que c’est trop nul, quoi. Le truc, c’est de persévérer malgré tout. Après tout, j’ai déjà plus de 16 000 mots, ce serait bête d’arrêter là !

Bref, voilà pour la mise à jour « NaNo » (j’essaierai d’en faire au moins une autre au cours du mois), passons au bilan !

Lire la suite