Dot, dot, dot

Commençons par la nouvelle du jour: la couverture de ma prochaine parution est là !!

 

10450143_766111833409368_3355330264203858089_n

Réalisée par Jeanne Corvellec, mon éditrice, qui a encore une fois fait un super boulot !

Vous en pensez quoi ? Moi, j’adore !

Pour rappel, la novella sort le 24 juillet pour les abonnés Laska, et le 1er septembre chez les revendeurs.

Je viens d’ailleurs d’en terminer la première vague de corrections ! Ce ne fut pas aussi ardu que pour Chimères, gangsters et informatique, fort heureusement, mais il y avait quand même pas mal à débroussailler.

J’aurai notamment appris :

  • Qu’il faut VRAIMENT que je me calme sur les points de suspension. J’ai fait le compte pour m’amuser : le document original en comportait 477, pour 73 pages ! La version corrigée, 359… il va falloir que j’en supprime encore un certain nombre.
  • Que « quoi qu’il en soit » ne s’écrit pas en trois mots (j’étais persuadée que c’était « quoiqu’il »). Même chose pour « quoi que ».
  • Qu’on écrit l’heure avec des espaces insécables : 23-h-30.
  • Quand il faut mettre des points cardinaux, et surtout quand il ne faut pas en metre.

Il y aura eu aussi des grands moments de WTF, comme mon « homme d’âge mur ». Je n’ai pensé à faire que deux captures d’écran :

WTFMélie1

Petit problème de syntaxe.

WTFMélie2

Puis il la refermit.

Bref, j’ai pas mal facepalmé. Mais toutes ces corrections me seront utiles pour mes prochains textes, afin d’éviter de commettre les mêmes erreurs ! Du moins, je l’espère.

La prochaine étape, c’est de revenir sur certaines expressions qui ne m’ont pas satisfaite jusque là (rappelez-vous : je les surligne pour pouvoir les retrouver plus facilement…). Enfin, je passerai le tout à Repetition Detector, avant une ultime relecture. J’estime avoir fini d’ici une dizaine de jours, sauf imprévus.

Il ne restera plus qu’à attendre la date fatidique…

Publicités

Des journées bien chargées

En ce moment, c’est : corrections, écriture et Orange is the new black quand j’ai accès à l’ordinateur (oui, je sais, ce n’était pas vraiment le moment de me lancer dans une nouvelle série) ; lecture, cuisine et Bioshock 2 quand je dois faire sans.

Parlons corrections un moment. Elles sont en fait purement linguistiques : j’ai bien eu quelques modifications à faire du point de vue du fond, mais ça, c’était en avril (le fameux code NEB pendant mon CampNaNo ;-p). Je travaille donc sur une V2, qui a été vérifiée par une correctrice.

En gros, ça donne ça:

correcblog

Sauf que je travaille sur une page à chaque fois, bien sûr (j’ai pas de supers yeux).

Vous avez donc les commentaires à droite indiquant ce qui ne va pas, et les modifications proposées sont indiquées directement sur le texte (ce qu’on voit mal vu que j’ai flouté le tout, pas que ce soit un moment hyper important de la novella mais quand même XD). Les passages surlignés sont ceux que je compte retravailler plus tard, lorsque tout le reste aura été corrigé, parce que des fois la bonne solution ne me vient pas tout de suite.

Une fois que j’aurai fait le tour de tout ça et réglé les trucs surlignés, je passerai le tout à Repetition Detector… mais c’est pas pour tout de suite.

Dans les gros problèmes de ce texte, je note :

  • que j’ai vraiment abusé des points de suspension… ;
  • beaucoup de « alors », jusqu’à trois par paragraphe o.O ;
  • je m’améliore un peu sur les auxiliaires mais il reste quand même pas mal de répétitions.

 

Autant de choses auxquelles je vais faire attention sur mes prochains textes !

 

Et je vous laisse avec une image qui n’a rien à voir avec le schmilblik : un chat (le mien) dans une boîte.

If I fits I sits, Havok edition.

If I fits I sits, Havok edition.

And I will write 500 words and I will write 500 more…

J’aurais sans doute dû garder ce titre pour le CampNaNo de juillet, mais c’est pas grave !

Mai aura été un mois assez riche en événements, mine de rien. Avec, surtout, une période de découragement. Voyant le milieu de l’année approcher, j’ai été prise de panique : je n’ai pas écrit la moitié de ce que je pensais écrire à ce stade, je ne suis pas inscrite au Teaching Council, bref, l’impression de ne rien avoir fait m’a terrassée… pendant un certain temps. J’ai réussi à m’en sortir, même si la panne de mon ordinateur n’a pas aidé les choses.

En ce moment, je suis assez contente de moi. Déjà, j’ai fini par envoyer ce fameux dossier au Teaching Council, et il ne me reste plus qu’à attendre leur décision (ou, plutôt, qu’ils me demandent des documents complémentaires). J’écris assez régulièrement, presque tous les jours en fait. J’ai l’impression d’avoir repris mes habitudes en main, et ça ne pourra aller qu’en s’améliorant…

Bref, le découragement n’était qu’une phase. Une phase qui risque de revenir mais, comme à chaque fois, je serai alors un peu plus à même de gérer…

Allez, c’est parti pour le bilan !

 

10151416_299327280218676_526655504_n

Au passage : Penny Dreadful, mon dernier coup de coeur série !

 

Lire la suite